Attirer et fidéliser des talents

< Retour aux actualités

Nous vivons actuellement dans un contexte particulier, en effet il semblerait que nous fassions face à une certaine pénurie des talents qui, chaque année, atteint un niveau plus élevé.

Les grandes entreprises ont énormément de mal à garder leurs éléments moteurs. Ces derniers n’hésitent d’ailleurs plus à quitter leur entreprise dès lors qu’ils ne se sentent pas assez reconnus ou considérés. Selon Les Echos, les collaborateurs recherchent avant tout une « quête de sens ».

Comment fidéliser ses meilleurs collaborateurs

Dans la conjoncture actuelle, ce sont les entreprises qui doivent persuader les candidats de rejoindre leur rang et non plus l’inverse (Candidats chassés très fréquemment par des cabinets).

Les conditions de travail

Il ne faut plus penser salaire seul pour convaincre un candidat mais prôner davantage le « package global » (Intéressement, participation, CE, RTT, Véhicule de fonction…). L’environnement de travail doit être plus plaisant, l’esprit startup s’est intégré dans le cerveau des collaborateurs

La promesse d’un projet concret

Le temps où l’on pouvait recruter les candidats sur la simple base de l’image de marque de la société semble révolu. Il faut désormais offrir aux candidats de réels projets dans lesquels ils pourront s’investir à 100%.

Le besoin d’évolution rapide

Il est nécessaire de proposer à ses collaborateurs des formations pour qu’ils puissent sans cesse être challengés et qu’ils soient à même de gagner en compétence pour ne pas les laisser « enfermés dans une bulle »

Il faut mettre en place des dispositifs d’accompagnement des talents afin de les fidéliser dans le temps, avec notamment des séances de coaching, des ateliers de learning expeditions etc.

La recherche de l’équilibre privé-pro

Les candidats ont tendance aujourd’hui à davantage privilégier leur vie personnelle par rapport aux dernières décennies, ils ont besoin d’un équilibre et des moyens tel que le télétravail peuvent les attirer

 

Comment gérer les Millenials :

Les millenials représentent la nouvelle génération qui entre actuellement sur le marché du travail, une génération plus exigeante et qui a tendance à « casser les codes » actuels du travail. Cette nouvelle génération est sans cesse à la recherche de compétences à développer et d’ouverture d’esprit à acquérir. En outre, ils ont tendance à quitter relativement rapidement leur 1er emploi (après 22.5 mois en moyenne). Ils ne cherchent plus à être managés, ils veulent être développés, accompagnés, reconnus.

Les fonctions les plus recherchées :

  • Informatique,
  • Etudes-Recherche & Développement,
  • Finance Comptabilité
  • Audit

Les secteurs les plus dynamiques :

  • Activités informatiques et télécommunication,
  • Equipements électriques et electroniques

Christine Masson, directrice du cabinet EponeaRH explique d’ailleurs de façon très concrète ce contexte de recrutement difficile via une vidéo de La Tribune, paroles d’experts.

Source: Les Echos du 2 juillet 2018

Donec non neque. at venenatis risus. efficitur. tristique leo elementum velit,